tendre texte

 

 

 

 

  Tendre texte 1&2, 2 panneaux, 2016, incisions au scalpel sur papier, 1m35 x 2m50

  Tendre texte 3&4, 2 panneaux, 2018, incisions au scalpel sur papier, 1m10 x 2m60

 

Tendre texte reproduit instinctivement des gestes immémoriaux. C’est la peau d’une bête tendue qu’on dépèce, qu’on met en pièce. Tailler, couper dans la masse, piquer, ce sont aussi des gestes de couturière, de relieur ou de boucher : un travail de manutention précis, celui de l’écrivain aussi. Le dessin s'aborde comme un artisanat où s’invente une écriture.

Photographies de Juan Cruz Ibañez 

  • Tendre texte #1
    Tendre texte #1
  • Tendre texte #2
    Tendre texte #2
  • tendre texte #3
    tendre texte #3
  • tendre texte #4
    tendre texte #4
  • Tendre texte #1, détail
    Tendre texte #1, détail
  • Tendre texte #1, détail
    Tendre texte #1, détail
  • Tendre texte #2, détail
    Tendre texte #2, détail
  • Tendre texte #2, détail
    Tendre texte #2, détail
  • tendre texte #3, détail
    tendre texte #3, détail
  • tendre texte #3, détail
    tendre texte #3, détail
  • tendre texte #4, détail
    tendre texte #4, détail
  • tendre texte #4, détail
    tendre texte #4, détail
All Rights Reserved © Angèle Guerre - Coding: verot.net